Tout sur la clôture en PVC
cloture-PVC-1.jpgcloture-PVC-2.jpgcloture-PVC-3.jpgcloture-PVC-4.jpgcloture-PVC-5.jpg

Guide pour poser une clôture en PVC

Comment poser une clôture en PVC?

De toute évidence, le PVC est l’un des matériaux les moins chers de tous et les plus robustes à utiliser pour l’extérieur et poser une clôture en PVC permet systématiquement de clôturer son terrain à moindres frais. De plus, ce type de clôture est relativement facile à poser soi-même. Résistante, elle sera toutefois plus fragile que les autres matériaux plus chers, mais les occasions sont rares pour qu’elle soit abîmée ou tordue. En revanche, contrairement au bois, elle ne demande aucun entretien spécifique si ce n’est d’être lavée de temps en temps pour l’aspect esthétique bien sûr, mais aussi afin qu’elle dure plus longtemps. Il n’y aura pas non plus les problèmes liés aux intempéries qui peuvent se poser avec d’autres types de clôture. Néanmoins, au rayon du PVC, on trouve des clôtures autrement plus résistantes que les premiers prix.

Les multiples atouts de la clôture en PVC pour le jardin

Faire la pose d’une clôture en PVC c’est parfois poser une très belle clôture. Aujourd’hui, les fabricants rivalisent d’inventivité avec le PVC pour proposer des modèles aussi pratiques à poser qu’ils sont agréables à regarder. Contemporaines ou même design, traditionnelles et champêtres, les clôtures en PVC peuvent se marier facilement avec le style de la maison ou celui du jardin. Elles peuvent même imiter d’autres matériaux et si la plupart des kits de clôture en PVC sont de couleur blanche, de plus en plus de fabricants se lancent maintenant dans des gammes qui proposent plusieurs coloris. En ce qui concerne le style, la principale différence se situe au niveau des barres que l’on peut poser à la verticale pour un effet de barrière ou à l’horizontale, une technique souvent utilisée à fin de créer des clôtures 100 % brise vue.

Le principal désavantage de la clôture en PVC

En tant que vraie solution pratique et pas chère pour le jardin, poser une clôture en PVC peut paraître comme une solution trop basique. Pourtant, les styles sont de plus en plus variés. La plupart des produits ne correspondent plus à l’image de cette clôture bas de gamme que beaucoup de gens pouvaient avoir lorsque le marché des clôtures PVC faisait ses premiers pas. Bien sûr, malgré les progrès techniques et la créativité des fabricants, la clôture en PVC pour le jardin ne peut égaler une clôture en bois ou une clôture en fer forgé. Il y a plusieurs solutions à ce problème esthétique et pour bon nombre de foyers au budget modeste, faire la pose d’une clôture en PVC est de loin la meilleure option. L’aspect de cette clôture est amélioré lorsqu’elle est placée sur un muret. Également, beaucoup de familles utilisent des arbres, des arbustes, des plantes ou des bacs à fleurs à fin d’apporter plus de cachet à leur clôture. Enfin, il y a des clôtures rigides et souples. Ces dernières, moins chères au mètre sauf si elles sont très hautes, sont généralement moins jolies. De plus, les clôtures rigides proposent plus de variétés, de types et de formes pour faire la pose d’une clôture en PVC.

Faut-il déclarer sa clôture en PVC?

Il est relativement rare d’avoir à demander une autorisation de travaux pour poser une clôture en PVC, mais c’est toujours possible. Cette autorisation dépend de la hauteur de la clôture. La hauteur dépend elle-même du nombre d’habitants de la commune. On peut se renseigner auprès de sa mairie. Les clôtures qui sont installées sur des murets peuvent dépasser la hauteur autorisée. Également, certaines clôtures en PVC (en général, les clôtures souples et les clôtures totalement opaques) peuvent être très hautes. Dans les petites villes, la hauteur autorisée est moins importante.